Dimanche 18 avril 7 18 /04 /Avr 08:53

Je suis complètement accro au Maître, à son corps, à son sexe.

Cela vaut aussi pour son odeur, sa pisse, son jus.

J'aime le sniffer, le lécher, le boire.

La seule chose que je deteste c'est le scat. Ca ne le branche pas non plus. Mais si c'était le cas, je serais également à sa disposition pour ça.

Je n'aime les plans crades ou uro avec d'autres mecs.

Par contre, les odeurs du Maître font partie pour moi de sa virilité.

J'aime lui sniffer le slob, quand il l'a porté plusieurs jours, l'entrejambe, les aisselles, les pompes, les panards et le lécher longuement. J'aime l'odeur et le goût de sa sueur, de sa pisse, de son jus.

 

 

Je déteste le goût de la pisse. Je trouve ça franchement dégueu. Passe encore quand elle est bien claire, mais quand ce n'est pas le cas, c'est ignoble. En même temps, ça m'excite à fond quand il s'agit de la pisse du Maître parce que je ne connais rien de plus avilissant et que ça sort de sa queue de Mâle.

 Depuis que je lui appartiens, mon Maître n'utilise plus que ma gueule lorsqu'il a envie de pisser. Il lui suffit de claquer des doigts et de sortir sa queue et je viens m'agenouiller devant lui pour le boire.

Mon Maître pisse par a coups, pour me pemettre d'avaler au fur et à mesure.

Même quand il m'emmène au restaurant, s'il se lève pour aller  pisser,  je dois le rejoindre aux chiottes quelques minutes après pour le boire.

 

Mon Maître mouille un max. Et j'adore ça. Sa mouille sent bon le Mâle, et j'adore lécher son gland. Surtout que je sais qu'ensuite viendra le jus.

 

La queue du Maître, pour moi, est le symbole et la justification de son pouvoir. Tout ce qui en sort est évidemment sacré pour moi, sa pisse, mais surtout son jus.

Avant de rencontrer le Maître, je ne faisais pas de plans jus.

Mais une des premières choses qu'il m'a imposée quand on a commencé à se voir, ça a été de nous faire tester tous les deux. Clean tous les deux.

A partir de ce moment là, j'ai découvert le foutre.

Et je ne peux plus m'en passer.

Se sperme, c'est à la fois lui, son essence, le résultat de son plaisir, la preuve que je suis une bonne salope, qui le fait jouir et ma récompense quand j'ai morflé un max.

Mon Maître est un gros juteur et j'adore son foutre, épais et la façon dont il le crache,par à coups en me remplissant la gueule.

Il sait que je suis accro et lorsqu'il m'encule, la plupart du temps, il me lime mais en essayant de ne pas éjaculer, pour se finir dans ma bouche.

 

Qu'il s'agisse d'odeurs, de pisse, de mouille ou de jus, il n'y a qu'avec le Maître que ça m'excite.

Je deteste ce type de plans avec d'autres mecs. Quand il m'offre, je ne prends aucun plaisir à sniffer et lécher. Sans compter que le plupart du temps, quand il me prête c'est pour m'humilier, en m'offrant à des vieux, des gros, des moches. Pareil avec la pisse : avec les autres, il n'ay a plus que l'humiliation et le goût degueu. Evidemment, je bois. Mais c'est parce que j'en ai reçu l'ordre et que je sais que ça l'excite, lui.

Quant au foutre, c'est exclu : mon Maître y veille. Même Karim je ne le bois pas.

Par L'esclave - Publié dans : Le Maître - Communauté : Maitres et esclaves gay
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Derniers Commentaires

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés