Dimanche 18 avril 7 18 /04 /Avr 08:10

Le même jeu a recommencé. Sniffage, lèche, suce, sodo.

J'étais en nage.

Tous les mecs était du même style : des vieux, qui ne devaient pas avoir souvent l'occasion de profiter à l'oeuil de la bouche et du cul d'un jeune mec.

Le Maître observait, Karim était là visiblement comme "maître des cérémonies".

 

A un moment, un des mecs a eu envie de pisser.

"On est dans des chiottes, c'est prévu pour ça"

Karim m'a foutu la gueule dans les chiottes.

"Commence par lui pisser dessus. Mais gardes en. Tu finiras dans sa bouche"

J'étais à genoux, la gueule enfoncée dans la cuvette.

Le mec m'a uriné dessus, puis m'a ressorti la tronche et m'a fourré son zob dans la gueule pour que j'avale le reste de sa pisse. J'ai été remis en position pour être enculé, envore et encore.

 

Je m'étais déjà pris 6 mecs dans chaque trou, quant le Maître a ordonné une pause.

"Mets toi dos au mur, debout, les mains sur la tête"

Pendant que je prenais la position, il a sorti la cravache et l'a tendue à un des mecs.

"Vas y. Défoule toi. Il en a besoin"

Le mec m'a mis 10 coups de cravache sur le torse et le sexe.

 

Puis Karim s'est approché. Il avait emmené des aiguilles et m'en a mise deux dans chaque téton, avant de me travailler les couilles.

 

Les mecs m'ont ensuite enculé à la chaine. Je passais d'une bite à l'autre, offrant en même temps ma bouche et mon cul.

Les seules interruptions auxquelles j'avais droit, c'était quand Karim ou le Maître me faisaient sniffer du poppers.

J'avais la chatte complètement éclatée.

Certains mecs, au moment de jouir, se retiraient, enlevaient leur capote et me giclaient dessus.

 

J'avais la chatte complètement explosée, je puais, j'étais en nage.

Mes genoux me faisaiant mal.

Karim et le Maître mataient. Visiblement, ça les excitait.

De temps en temps, ils intervenaient, pour me donner un ordre.

 

En tout, 12 mecs me sont passés dessus.

 

Quand le dernier s'est rhabillé et s'est cassé, Karim m'a fait me relever.

"Alors, PD, ça t' a plu ? Maintenant, ça va être notre tour"

"Tu pues. T'es vraiment qu'une raclure"

"Je n'y peux rien, Monsieur. Pardon"

Il m'a enlevé les aiguilles que j'avais toujours plantées dans mes tétons. Ca a saigné un peu.

"Suce moi"

J'ai pris sa queue en bouche. Très vite, elle a commencé à durcir, se tendre.

Pendant ce temps, le Maître avait allumé un clope.

J'avais Karim au fond de la gorge. Sa queue était raide.

J'ai entendu le Maître qui s'approchait.

"Arrête de le sucer et lève toi"

J'ai obéi immédiatement, comme je dois le faire, quand je reçois un ordre du Maître.

"Décalotte ton gland"

Il a approché sa clope de mon gland.

"Non, pitié, Maître"

"Ferme ta gueule"

Et il m' écrasé le clope allumé sur le gland.

Pendant ce temps, Karim avait enfilé une capote.

"A 4 pattes, et vite". En même temps, il sortait un flacon de tabasco de la poche de son blouson et enduisait la capote de liquide.

"Laisse moi le re-poppériser"

J'ai sniffé longuement. J'avais mal au crâne, mais je savais que j'en aurais besoin.

Quand il m'a enculé, sur le moment je n'ai rien senti. Mais après quelques secondes, c'est comme si on me passait le fion au chalumeau !!!

Karim bandait comme un fou. Il m'a limé longuement, ressortant de temps en temps sa queue pour remettre du tabasco sur la capote avant de recommencer à me défoncer. Après qu'il ait joui, le Maître a pris le relais. Lui aussi avec une capote, enduite de Tabasco.

Je souffrais comme un damné.

 

Après qu'ils aient joui tous les deux, le Maître m'a remis les menottes et m'a rechargé dans le coffre.

 

 

 

 

Par L'esclave - Publié dans : Viol, abattage, tournante - Communauté : Maitres et esclaves gay
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Derniers Commentaires

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés