Dimanche 18 avril 7 18 /04 /Avr 08:00

En arrivant, le Maître m'a ordonné d'aller me doucher.

J'ai obéi.

"Et ne te branles pas, je te surveille"

Avec ce que j'avais subi, j'avais mal partout et pas vraiment envie de me branler.

J'ai laissé couler l'eau chaude sur mon corps. C'était bon. Puis j'ai démonté l'extrémité de la douche et me suis mis le tuyau dans la chatte. J'avais mal. l'eau tiède a un peu atténué la douleur.

Le Maître s'était déshabillé et m'avais rejoint dans la salle de bains. Il bandait à nouveau.

J'ai remis le pommeau de la douche et j'ai à nouveau laissé couler l'eau tiède sur mon corps.

"Savonne toi bien, tu en a besoin"

Je ne demandais qu'à obéïr. Ca me faisait du bien.

 

"Bon, ça suffit. Monte au donjon"

J'espérais, après la douche, que nous en resterions là. Mais visiblement, ce n'était pas l'intention du Maître.

Arrivé dans les combles, le Maître m'a tendu la capote qu'il avait utilisée pour m'enculer.

"Vide là. Pas question de gâcher mon foutre"

 

Il s'est assis sur le canapé.

"Viens là, roule moi un joint"

J'ai obéi, à genoux à côté de lui"

"Tiens, tu peux en prendre quelques taffes. Tu t'es bien comporté ce soir. je suis fier de toi. File moi le joint"

"Merci, Maître"

Pendant qu'il fumait, en me passant le joint de temps en temps, il me caressait les cheveux, presque tendrement.

 

Quand il a fini de fumer, il m'a ordonné d'aller à la la croix de saint andré.

J'ai obéi.

 

Le Maître m'a attaché à la croix, par les poignets et les chevilles, face à lui.

"Tu mérites d'être puni. Tu penses mériter qui comme châtiment ?"

"J'ai déjà morflé grave, Maître, pitié"

"Tu connais la règle : chaque fois que tu te fais baiser par d'autres mecs que moi ou Karim, tu dois être puni au fouet. Combien de coups "

"Je ne sais pas, 5 ?"

"Tu délire !!!! Tu t'es fait enfiler par 12 mecs, sans compter Karim et moi. Ce sera 12 coups, la moitié sur ton matériel génital"

 

Le Maître a pris un fouet. Tout en sachant que j'allais dérouiller, le voir ainsi, nu, la queue tendue, ça m'excitait.

Il a tendu le bras et à commencé à frapper.

Je gueulais. A chaque coup, une marque rouge apparaissait sur mon torse. Le plus dur, c'était quand il me frappait sur le sexe.

 

Après les 12 coups, il m'a détaché.

"Viens adorer ma queue"

Je rampais à genoux pour le rejoindre.

J'ai commencé par lui lécher les couilles, doucement, comme il aime que je le fasse.

Puis, je lui ai léché longuement la tige, avant de passer à son gland. Il mouillait un max.

Je l'ai pris en bouche et j'ai commencé à sucer. Sa queue était tendue à l'extrême. 

Il a joui presque de suite.

 

Il m'a remis les menottes.

"Tu passeras la nuit dans la cage"

 

Par L'esclave - Publié dans : Viol, abattage, tournante - Communauté : Maitres et esclaves gay
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Derniers Commentaires

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés