Jeudi 22 octobre 4 22 /10 /Oct 17:54
Le Maître était invité par des amis le week end dernier.
Cmme il n'avait pas prévu de m'emmener, il m'avait prévenu qu'il me confierait à Karim.
C'est un de ses potes, qu'il connait depuis des années, sado lui aussi.
Il a 27 ans, c'est un rebeu, d'origine marocaine, qui habite Nantes.
Le vendredi soir, le Maître m'a ordonné de préparer mes affaires : un sac, avec jokstrap, pinces à seins, ballstretcher, cravache, bougies et évidemment du popps.
Nous sommes partis vers 20h00. Je portais un fute noir, un sweat de la même couleur et mon blouson de cuir.
Pas de slip évidemment, et mon matériel génital en cage.
Pour une fois, j'ai eu le droit de m'asseoir à côté du Maître, à l'avant de la voiture.
En cours de route, il s'est arrêté une fois sur une aire de repos, pour me pisser dans la gueule et m'offrir sa semence.

Nous sommes arrivés à Nantes vers 22h00.
Karim habite une cité, en banlieue.
Il nous attendait. immédiatement, je me suis agenouillé à ses pieds, pour adorer son sexe.
De tous les potes du Maître, c'est de loin  le plus salaud.
Comme le Maître et lui se connaissent depuis des années, il a un  staut particulier, puisqu'il a une délégation d'exploitation me concernant, qui lui donne les mêmes droits qu'au Maître (sauf pour la baise, où il ne baise pas au jus).
Après m'avoir fait profiter quelques minutes de son entrejambe, il m'a pris par les cheveux, pour me faire me relever et m'a arraché mes fringues, enlevé ma cage à bite et m'a entraîné dans sa chambre, le Maître, lui et moi.
Ils m'ont attaché sur le lit, bras et jambes en croix. Puis le Maître m'a gazé au poppers.
C'est la seule chose à laquelle j'ai droit. Il sait que j'en ai besoin pour morfler et que ça me rend encore plus chienne.
Pendant une heure ils se sont défoulés sur moi, faisant couler de la cire sur mon torse, mon gland, me travaillant les tétons, les couilles, me cravachant le torse, le sexe. 

Entre deux séances de coups ou de tortures, ils m'offraient leurs queues, pour que les suce, que je leur lèche le gland.
J'avais déjà sucé le Maître en venant et sa teub était bien décrassée. Celle de Karim au contraire puait le Mâle.

Pour finir, ils m'ont pris, Karin d'abord, le Maître ensuite, et se sont soulagés dans ma chatte.
Karim m'a ensuite enfermé aux chiottes, après m'avoir remis ma cage à bite et le Maître est reparti, en lui recommandant de bien s'occuper de moi.

 
Par L'esclave - Publié dans : Karim
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Recherche

Derniers Commentaires

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés